test

La construction des centrales solaires de Kael et de Kahone a officiellement démarré suite à la signature de la Final Notice to Proceed (ordre final de commencement des travaux) par les sociétés de projet et les équipes du constructeur Engie, courant février dernier avec un objectif de livraison des centrales d’ici la fin de l’année.

Le design préliminaire ainsi que les travaux de terrassement et d’aménagement des deux sites ont été engagés par le constructeur sur le deuxième semestre de 2019 et la totalité des équipements, incluant les modules photovoltaïques a été réceptionné à date sur les deux sites.

Les projets Kael et Kahone Solaire entrent dans le cadre du programme Scaling Solar, dont l’objectif est de promouvoir les investissements dans les énergies solaires. Ils contribuent directement à la mise en œuvre de la stratégie du Sénégal pour accroître la part du renouvelable dans son mix énergétique et  faire baisser le coût de production de l’électricité.

Kael Solaire et Kahone Solaire porteront à quatre, le nombre de centrales solaires opérationnelles dans le portefeuille FONSIS, qui compte déjà Senergy et Ten Mérina. Ces investissements  démontrent, entre autres réalisations, l’engagement du FONSIS dans le développement des énergies renouvelables.