• Posted on: 2 January 2018
  • By: Fonsis

Le Fonds souverain d'investissements stratégiques (FONSIS) va appuyer le ministère de la Santé pour la réhabilitation du centre hospitalier national Mathlaboul Fawzaini de Touba qui sera bientôt doté d'une infrastructure médicale. Les deux entités ont signé ce 28 Décembre une convention afin de renforcer l'offre sanitaire dans cette localité.

Pour le ministre de la Santé et de l'action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, cet acte s'inscrit dans le cadre de son programme d'amélioration de la couverture sanitaire. «Le projet sera entièrement financé dans le cadre du budget de l'Etat pour un montant de près de 7 milliards de nos francs avec l'appui du FONSIS qui supportera le financement» a-t-il fait savoir. Et de poursuivre: «ce schéma de réalisation présente pour nous des atouts à tout point de vue, étant donné l'urgence, la complexité du projet et son efficience économique». Le ministre Diouf Sarr a aussi demandé à ses collaborateurs techniques d'appuyer le FONSIS dans la mise en œuvre du projet pour sa réalisation dans les délais.

Du côté du FONSIS, son directeur Ibrahima Kane a exprimé sa gratitude au ministre de la Santé et de l'action sociale pour son engagement et son dévouement à œuvrer pour l'amélioration des soins dans les établissements publics. Il a en outre remercié le ministre de l'Economie, des finances et du plan, Amadou Ba, qui leur a donné mandat pour exécuter ce projet tout en les accompagnant. Ainsi soutiendra-t-il à l'endroit du ministre de la Santé: «nous espérons que nos propositions seront à la hauteur de vos attentes et permettront d'exécuter ce projet dans les meilleurs délais». Et de renchérir: «le FONSIS sera toujours disponible à vous accompagner dans la mise en œuvre de vos projets, particulièrement ceux relatifs à la réalisation du Plan Sénégal Emergent».

Pour rappel, le projet consiste en la construction et l'équipement d'un nouveau bâtiment R+5 d'une capacité de 120 lits, et devant abriter le plateau technique constitué des quatre (04) services suivants, à savoir la maternité avec une unité d'accueil, un bloc obstétrical, des bureaux et un espace d'hospitalisation d'une capacité de 38 lits. Il y a aussi la chirurgie avec des bureaux, un bloc opératoire central et des espaces d'hospitalisation d'une capacité de 70 lits sur 2 niveaux, la stérilisation et la réanimation avec des bureaux, une salle d'observation et 12 lits de réanimation. Le projet prévoit également la mise en place d'infrastructures partagées constituées d'une station d'épuration et de traitement des eaux ainsi que d'infrastructures télécoms et d'un système d'information (Si).

Français