• Posted on: 31 October 2014
  • By: Fonsis
Français

Le conseil d’administration du Fonds souverain d’investissements stratégiques (Fonsis) que dirige le jeune banquier, Amadou Hott, a approuvé lundi deux projets pour un investissement global de 12 milliards de francs CFA. 

Le Fonsis, crée en 2012, un des leviers du PSE (Plan Sénégal Émergent) passe à la vitesse supérieure. Ses coffres prennent de la voilure pour la réalisation de grands chantiers socio-économiques. Deux projets importants (une exploitation agricole et une unité industrielle pharmaceutique) d’un montant de 12 milliards de francs CFA, dont 1,2 milliard d’investissements en capital du Fonsis drivé en joint-venture mixte (investisseurs nationaux et offshore) et sur financement en dette.  

Selon le Fonsis, «l’exploitation agricole, qui sera implantée dans la région de Louga, devra permettre une transformation de l’économie locale avec des effets directs via la création de 200 emplois directs. Cette unité agricole sera dotée d’une ligne électrique moyenne tension d’environ 20 km. L’investissement devra contribuer à relever le PIB avec un apport de 3 milliards de f CFA par an».

Par Ismael Aidara, Les Afriques